18/06/2009

J'adore les commerçants,

Pas facile comme boulot, comment entamer la discussion avec un client qui vient juste chercher son journal? Veut discuter, veut pas discuter?

En librairie, casser la vitre, ça donne ça:

"un win for live , siouplé m''dame"

"Un gagnant monsieur? " Ouf ouf, la bonne blague. De Bruxelles à Bastogne, on n'y échappe pas, je vous assure et j'en ai testé des librairies.

Dure dure le métier de commerçant.

21:15 Écrit par *Bugs* dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/06/2009

coming out

 

J'ai encore du mal à l'admettre, d'ailleurs dans mon entourage personne ne le sait et ne le saura peut-être sans doute jamais, surtout pas, je le nierai avec force!!! Mais oui je vous le confesse: je regarde avidement la nouvelle star.

 

Carrément, moi qui chie sur la star académie, l'émission la plus consternante de tous les temps, neuneu, débile et j'en passe, me voilà donc embarqué depuis l'an passé par la nouvelle star.

 

Bon c'est vrai, il faut dépasser les sélections débiles, les premiers primes souvent assez mauvais et le public criard qui frétille inconditionnellement pour son chouchou.

 

Mais là, je suis soufflé par les quelques perles qui en ressort, j'en redemande!

 

Je suis malade?

00:33 Écrit par *Bugs* dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/06/2009

Bill

 

Bill est mort...

 

snif

 

 

Adieu Bill, je t'aimais bien en méchant-gentil-méchant.

22:51 Écrit par *Bugs* dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/05/2009

I'm alive

Non, Bugs n'est pas mort… 

 

Juste un peu …absent  ;o)

 

En tout cas: Doc genico est fan de mon blog. Petit copieur va!

 

http://www.youtube.com/watch?v=g74munY1dxo

 

Alors quoi de neuf depuis ces quelques mois? Bonne question.

 

Le soleil ensoleille et le vent vente, pour le reste… ma vie est toujours aussi intéressante qu'une méduse échouée.

 

Mais je confirme, le Bugs n'est pas mort.

23:53 Écrit par *Bugs* dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/12/2008

Trop fort le marché de Noël

 

noël3

 

 

En comparaison du village, la place est grande, très grande et le plus souvent, très vide.

 

Mais hier, c'était noir de monde: il y avait le traditionnel marché de Noël. Un marché de Noël dans ce coin paumé! A 20 mètres de chez moi.

Alors pourquoi pas y faire un tour et retrouver cette magie de Noël si chaleureuse.

 

Savant mélange entre brocante, friperie et objets made in China vendu comme artisanat du coin, c'était… tellement fun, tellement grand et tellement esprit de Noël qu'en 10 minutes j'avais tout vu, c'est-à-dire pas vu grand-chose mis à part un grand n'importe quoi, j'ai même pas osé goûter le vin chaud traditionnel: ils l'avaient certainement acheté en cubit à un marchant de tapis.

 

Vivement le grand feu, avec un peu de chance cette année il dépassera le mètre cinquante! 

 

Mais si j'aime bien mon village, allez, bonnes fêtes les zamis.

16:34 Écrit par *Bugs* dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

22/11/2008

retour?

Et hop, un p'tit coup par ci, un p'tit coup par là,…

 

Maintenant place à l'aspirateur….

 

Voilà voilà, il est mieux dépoussiéré ce blog, non?

 

Des mois que je ne m'en suis pas occupé, vous avez sans doute cru qu'il y avait quelque chose de neuf dans ma vie. Et bien…euh… non, rien d'exceptionnel à vous annoncer.

 

Rien mais au niveau boulot ça bouge pas mal quand même, la crise est là, la tension est palpable et Bugs en profite pour greuler sur son boss (à tord en plus), faire des bourdes pas possible,… bref tout pour se faire virer.

Alors, imaginer mon étonnement devant les félicitations la semaine passée de chef, du chef de chef et du chef du chef de chef. Sont barges dans cette boite.

 

Je vais finir par me casser, je n'en peux plus de la rigueur qui m'est imposée, il me faut un break . Qui part 6 mois avec moi en Afrique noir?

09:50 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/09/2008

La bonne blague

 

L'idée germa naturellement en buvant un p'tit verre à une terrasse soleillée.

 

Ça fait 3 semaines qu'il est censé m'appeler pour qu'on fasse un jogg ensemble.

 

Paroles, paroles devant les potes, on connaît la chanson. Quel tire au flan celui là: 3 semaines.

 

Je le SMS donc dimanche soir juste avant la tombée de la nuit: "t'es prêt? T'as déjà mi ton plus beau short?"

 

La bonne blague, entre donner le bain à ses enfants, déprimer sur la semaine à venir, la fatigue d'une journée de papa modèle,.. aucune chance qu'il accepte. J'en ri d'avance.

 

Réponse: "aarrfff, je ne pensais pas courir aujourd'hui mais si tu insistes…! Laisse moi 5 minutes."

 

Euh… oui mais… euh… c'est que moi je ne pensais pas courir non plus ce soir!!! Mais euh, et et ma bonne blague, alors?

 

Fourte mais où sont passées ces maudites basquettes de jogg. J'y serai jamais en 5 minutes, tudju!

11:13 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/09/2008

the place to be

Je n'ai suivit le mouvement jusque "the place to be" uniquement pour faire plaisir à un vieux pote, je savais d'avance comment ça se passerait.

 

Mais bon, puisque la décision était collégiale…

 

D'abord plantons le décors: boîte BCBG dans le bois de la Cambre, le genre d'endroit où il faut glisser un billet de 20 dans la poche du videur, à l'entrée parce que tu n'es pas "membre" et un autre billet de 20 à la sortie si tu veux pouvoir y revenir.

 

Une fois rentré, le spectacle est … affligeant: des heures durant Charles-Henri et sa bande de snobinard et se trémoussent très dignement en affichant un air plus que blasé. Surtout ne pas avoir l'air de s'amuser: se serait du plus mauvais effet. On ne se touche pas, on ne se parle pas.

 

J'ai tenu une heure, ce qui est croyez moi une performance, puis j'ai soigneusement évité de payer le sorteur histoire d'être certain de ne plus jamais rentrer dans cette cage à fils à papa.

 

Vive les foires au boudin et autres kermesses de villages, au moins le spectacle est de toute beauté: voir Raimond ou Maurice draguer Huguette, ça n'a pas de prix.

11:57 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

24/08/2008

Le voyages des crevettes

 

Vous aimez les crevettes décortiquées de notre chère mer du nord?

 

Alors vous savez certainement que ces savoureuses crevettes pêchées au large de nos côtes prennent gentiment l'avion direction le Maroc pour y être décortiquée à la main et reviennent finalement dans nos supermarchés… 10 jours plus tard… dopés aux conservateurs. Fraîcheur fraîcheur!!!

 

Mais ce n'est pas à la fraîcheur que je pensais en apprenant les détails de cette filière. Non c'est aux 2000 kilomètres parcourus alors que ces bebêtes sont pêchées à moins de 200km de mon supermarché. Génial l'empreinte écologique; Il parait même que si ce n'est pas au Maroc on pourrait les faire décortiquer en Thaïlande ou au Bénin, je crois rêver!!

 

C'est le genre de chose qui fini par m'énerver: acheter un produit de saison, régional en pensant minimiser son emprunte écologique. Bouge toi l'emprunte!

A quand l'obligation de l'étiquetage de l'énergie dépensée pour chaque produit?

La seule bonne nouvelle de cette histoire est qu'un industriel a mis au point une machine pour décortiquer les crevettes sur place. On est presque sauvé. Encore faut il que toute la filière joue le jeu.

Bon, que vais-je manger ce soir moi?

 

Du poulet polonais?

Du bœuf argentin?

20:14 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

31/07/2008

Sans papier ou cascadeur amateur?

 

La Belgique peut elle accueillir toute la misère du monde?

 

Evidement que non, mais elle pourrait certainement, au vu du vieillissement de notre chère population, régulariser une bonne partie de nos sans papiers.

Je suis d'ailleurs pour la régularisation immédiate de ceux qui possèdent une promesse (sérieuse) d'emploi chez nous et je vous assure, il y en a.

 

Mais pour l'heure, ce qui devient urgent, c'est une décision claire de nos dirigeants et pour moi, la seule décision à prendre est la promesse de NON régularisation ou le gel du dossier de toute personne sans papier entamant ce jour une action via l'occupation de grues, églises ou faisant la grève de la faim.

 

L'égalité des chances, c'est aussi ne pas jouer des coudes pour faire passer son dossier sur le haut de la pile. D'après vous, quelle est la légitimité d'un gréviste de la faim sur les 1000 autres crèves la faim attendant patiemment leur régularisation ou expulsion?

 

Oui, je suis peut-être excessif, mais vu la mollesse des politiques de ce pays, ce soir il y a un pauvre diable de plus à l'hospital.

22:37 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/07/2008

Suikerrock festival

 

Aller à un festival de rock, payer sa place, puis directement ressortir sans voir le moindre concert pour se saouler dans un obscur café environnant et enfin reprendre sa voiture en état plus que d'ébriété:

C'est crétin, inutile, cher et dangereux, hein? On est bien d'accord.

 

Pour la première fois cette année et pour la première fois avec des nouveaux potes, je m'étais décidé à refaire un festival.

Ce que je n'avais pas prévu, c'est que j'étais le seul à venir    …seul et donc sans bob, mauvais timing. Grave erreur, surtout connaissant les énergumènes qui commandaient des bières au mètre.

 

Chaleur, soleil, ambiance festive, le cocktail était trop explosif pour moi et en ramenant la consommation d'alcool au kilo de masse corporelle des participants à cette beuverie, je n'avais aucune chance de tenir la distance, croyez moi sur parole.

 

Bref, lundi en plus de cette impression d'avoir perdu mon temps et mon argent, j'ai du aussi travailler avec un orchestre dans la tête. Une véritable punition pour quelqu'un qui a raté touts les concerts de la veille. Faut pas se chercher d'excuses: quand on est con, on est con!

 

Et si j'allais à Espereranzah?

22:24 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/07/2008

eentalig, c'est tellement plus simple!

eentalig

20:15 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/07/2008

Jogging et déchéance.

 

Je vieilli mal, j'avais déjà des problèmes de genoux pendant mes jogging dominicaux et voilà que depuis un p'tit temps, un autre désagrément vient s'ajouter à mes soucis.

Un désagrément d'un genre un peu particulier.

 

C'est ici que les phobiques du scatologique vont devoir zapper.

 

Imaginez-vous courir gentiment au milieu des champs à plus de 20 minutes de toute habitation (que du bonheur ma bonne dame) quand soudain un besoin pressant se fait sentir,

…de plus en plus pressant au fil des kilomètres. Gloups.

 

Pas facile de serrer les fesses en courant, vous avez déjà essayé? Non, n'essayez pas: ça ne sert pas bien.

 

C'était la cinquième fois ce matin, sauf que cette fois ci je ne suis pas arrivé à temps.

Honte et déchéance, j'ai été obligé de ruiner un champ de céréales.

Des céréales, pas facile pour se torcher l'arrière train avec des brindilles râpeuses.

 

interdit chier

 

Heureusement que je n'habite pas en pleine ville: Bonjour madame, bein oui , je fais caca sur le trottoir et non je n'ai pas de p'tit sac! Et vous serriez bien gentille d'empêcher votre caniche de me sentir le cul, merci!

 

Mon Dieu, que m'arrive t'il donc? Je ne vais quand même pas devoir me faire ausculter par un scatologue, hein? Siouplai !?!

19:44 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scato |  Facebook |

17/07/2008

...

Alors, vous avez cliqué sur "la vidéo du Bugs entièrement nu"?

 

Non?

 

Que faut il donc que je fasse pour vous intéresser!?! Tudju…

06:56 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/07/2008

Les transports en communs, ça vous inspire quoi?

 

Pour un inconditionnel du bitume comme moi, dès que je rentre dans un bus ou un métro, je ferme les jeux et de suite je suis à Madrid, Londres, Paris,…  il y a comme un avant goût de voyage dans l'air. Pour moi, c'est ça les transports en commun.

Devant traverser Bxl, il y a quelques jours, j'ai décidé de troquer mon carrosse habituel pour un ticket de tram. J'étais tout excité par ce simple voyage, un vrai gamin.

 

Mais voilà, Bxl n'est pas Barcelone et l'accueil froid, dédaigneux voir méchant des chauffeurs me fit de suite retomber de mon nuage.

 

Nuage, je dirais même pluie, orage et compagnie. Mais à force de passer de garage en parking souterrain à longueur d'année, j'en viens à ne plus me rendre compte que la pluie qui tombe mouille les passants. Habituellement,  elle ne fait que glisser sur mon pare brise. Les fines et froides gouttelettes ne coulent plus dans mon dos que dans un souvenir lointain. Au pire de l'hiver wallonien je vais travailler en pull.

 

Alors, imaginez ma surprise à la sortie du tram quand toute l'eau de la terre m'est tombé dessus par surprise me mouillant jusqu'au caleçon. Tudju j'avais l'air bien en rentrant dans le resto.

 

La pluie ça mouille et le tram Bruxellois c'est nul. Je retourne à ma polluemobile, na!

16:53 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

06/07/2008

le temps,... c'est du temps...!

 

Le temps ne se rattrape jamais mais pour une semaine je vais couper le contact avec cet empêcheur de tourner en rond.

 

Ce soir, je prends la direction du sud pour une dose bien méritée de soleil, je vais donc, avec un peu de chance, perdre mon aspect de cachet d'aspirine.

 

A mon retour, c'est promis, j'arrête de vous négliger. Juré, craché.

17:33 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/06/2008

Tourné boulé

C'était un WE il y a peu, tout un groupe de fervents sportifs mais aussi de joyeux fêtards partis en délégation pour 48 heures de folie collective non stop.

Autant de proximité, de chaleur humaine, moi, ça m'a fait un bien fou, je vivais une autre vie, loin de l'ermite bourru que j'ai été ce WE, j'étais amour et joie de vivre. J'avais l'impression de faire partie d'une famille recomposée avec des éléments disparates autant que biscornus. C'était géant.

 

Chaisart girl faisait partie du lot, son regard décidément m'envoûte, elle est tout ce que je recherche dans sa façon d'être, de vivre, de rire.

En 48H de vie en communauté, il y eu des moments… privilégiés: un p'tit massage par ci, un p'tit aparté par là,… genre petit flirt léger sans que rien ne se passe.

 

Mais voilà, la légèreté se paie.

Elle me mail me SMS depuis une semaine et moi comme un con je minimalise au max mes réponse, j'ai sans doute été trop loin. Comment lui dire sans la choquer? Comment ne pas perdre une amie?

 

Comment dire que je passerais bien ma vie à rire avec elle mais je ne lui partagerais jamais mon lit?

 

Ce soir, ma vie me sorts par tous les trous, alors j'me saoule: c'est plus simple.

23:46 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/05/2008

Tecons mes amis tecons

 

Moi si j'étais utilisateur de Tec, c'est certain: dès qu'ils arrêtent leur grève, je démarre la mienne. Non mais!!! C'est qui la victime?

 

Le Tec, déjà un goût de voyage. Et vous, toujours pas passé à la voiture?

22:19 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

17/05/2008

Nouvelle vague?

 

Les mois passent et ne se ressemblent pas, je suis passé d'une période écureuil, routine, sport et cocooning, bref le calme, à une période festive, décadences et dépenses en tout genre.

 

(Et mes travaux dans tout ça? Bonne question, je me la pose tous les jours!)

 

J'ai l'impression de surfer sur une vague que je ne maîtrise pas, je suis étonné d'être invité un peu partout, moi qui soigneusement n'entretien pas mes amitiés. Je récolte ce que je n'ai pas semé.

Qu'importe, surfons avant que la vague ne disparaisse dans un océan d'indifférence, suis-je le con à la mode dans les dîners bien pensés?

 

Je pense que la victoire de David sur Goliath le WE passé n'y est pas tout à fait étrangère, personne n'aurait parié sur nous, et pourtant à la surprise de tous les spécialistes de la discipline, de très peu l'équipe des tortues cassés a émergée. Z'auriez du voir leurs têtes, pauvres lièvres. Fallait pas nous sous estimer ni nous prendre de haut!

 

Hier, dîner dans un bar branché en compagnie de quelques "langues de pute" tout en testostérone et chemise Lacoste (moi j'étais en slash Brantano et T-shirt défraîchi par les années). Comment peut on dire autant de méchancetés sur un ami? Même en rigolant. Au début, je n'étais pas vraiment dans le même trip mais après quelques Moijtos, c'est vrai je me suis laissé emporter par le tumulte. J'ai gardé juste assez de lucidité que pour ne pas massacrer l'un ou l'autre tubes au karaoké pour frimeurs du coin.

 

Tout cas pour dire, je n'ai pas beaucoup de temps à vous accorder, chers lecteurs et… j'ai mal aux cheveux!

14:03 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

26/04/2008

Sont forts ces d'jeunes

 

Bugs dans une autre vie s'occupait à ses heures perdues de jeunes pour le moins désœuvrés. A l'époque, un des mes hobbys préféré était la lecture des journaux de classes. De véritables trésors inconnus.

Surtout les pages de remarque: on pourrait en écrire un bouquin.

 

Jugez plutôt.

 

L. (garçon de 13 ans) ne devrait pas cacher des dessous féminin dans son cartable.

 

En fait, L. revend les petite culottes de sa sœur (bimbo de +/- 16 ans) à ses petits camarades de classe. Je n'ai pas osé demander si les susmentionnés dessous étaient revendus lavés ou non!

 

Version de la bimbo: boh, ce week-end j'irai faire du shopping avec ma mère et j'en profiterai pour qu'elle m'achète des nouveaux strings!!

J'aurais bien aimé avoir la version de la mère. Qui sait, c'est peut être un trafic organisé et le dessous sont portés par des p'tites vieilles du home du coin. Trop forts ces jeunes!  ;o)

 

Autre exemple: Si A. (garçon de 12 ans) persiste à mettre la main aux fesses des filles de rétho, il se verra infliger des sanctions disciplinaires strictes.

 

D'après ses potes, A. grâce à sa petite taille, arrive à éviter une baffe sur deux et à s'éclipser dans la masse des élèves du collège. C'est bien connu, les jeunes adorent les sports extrêmes!

 

Et on dit que nos jeunes ne s'intéressent qu'aux jeux vidéo!?!

 

Vous savez quoi: tout ça me manque, mais quand il n'y a que 24H dans une journée, il faut faire des choix

 

22:28 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : d jeunes |  Facebook |

21/04/2008

Y a-t-il toujours un hic?

 

On pratique le même sport, elle débute, j'enseigne et pratique à un "relativement bon" niveau.

 

On s'était donc déjà vu et côtoyé sur un plan technique, mais on ne s'était jamais vraiment parlé.

 

Hier devant son sourire éclatant et ses beaux yeux, on a discuté gentiment.

Elle dégage une telle joie de vivre, un optimisme qu'elle ferait marcher Lazare rien qu'en lui souriant. Une fille fantastique, une battante.

Bref, j'étais je l'avoue méchamment sous le charme et mon p'tit doigt me dit que la réciproque pourrait bien être vraie.

 

Alors quoi? Bugs qu'attends tu? Qu'a tu à perdre?

Oui mais…

 

Vous croyez vraiment que c'est une vie d'avoir un conjoint vissé sur son siège, qui porte certainement des couches et dont la vie sexuelle se résume à: …aucune sensation!?

 

Je lui souhaite de tout coeur de se trouver un gentil chaisart.

 

Chienne de vie.

09:09 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chaisart |  Facebook |

06/04/2008

Bugs, une star est mort-née?

 

Ne cherchez pas, ce n'est pas une actualité, il y a quelques mois, je me suis retrouvé dans un tabloïde Wallon des plus lus, si si, je vous assure, j'ai des preuves (je les gardes pour mes hypothétiques petits enfants).

 

Imaginez le Bugs fébrile cherchant la bonne page d'un quotidien qu'il ne lis jamais (meuh nooon, j'étais pas en première page, n'importe quoi).

Quand au détour d'une page, que vois-je?

Une demi page sur cellulose, carrément!

Mais voilà, quand on est né sous le signe d'une pelle l'année du bouc, forcément, il y a toujours un truc qui cloche sur la fin.

Et keseti qui cloche? Beh, la photo tien! Une grosse tache sur le pif, carrément. Merci plaque offset rayée, sympa! Sur trente pages couleurs, noires et blanches, photos, …une seule tache et c'est pour moi. La classe.

Et pas que sur MON exemplaire, ah ça non, parce que le Bugs, quand il a l'air biesse, tout le monde peut en profiter. Tudju.

Comprend pas que le monde tourne toujours après ça!?!

Mais c'est à croire que le monde s'en fou car il tourne encore.

 

Il y a quelques jours, Intrigué par la venue d'un journaleu, c'est avec une pointe d'appréhension, vous le comprendrez, que j'attendais la parution de son travail. Ma classe allait elle enfin éclater au grand jour?

Je suis donc retourné chez le dealer de fleures de choux du coin, pour découvrir…

 

…une demi page, une belle photo, un bel article,…  oui mais non!!! Non, non, non, re-non!

 

Non mais pourquoi a-t-il fallu qu'il choisisse une photo APRES l'échauffement? Dans cette salle torride et suintante, il pensait vraiment que je n'allais pas transpirer? Que ça ne se verrait pas sur la photo?

 

C'est décidé, Je boude!

21:14 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/03/2008

Le kawa c'est sympa

 

Début de WE, fallait que j'me bouge pour quelque chose, n'importe quoi, mais fallait que j'me bouge.

 

Etonnement c'est  mon appart qui m'a donné l'impulsion que je cherchais.

L'impulsion fut simple, mon radiateur de salle de bain m'a lâché quasi en même temps que mon perco. J'hallucine. Série noire.

Du coup, ce WE au lieu de me vautrer dans ma paresse, opération bricolage, peinturage, forage nettoyage, sportage et rangeage. Dingue, j'me suis pas du tout reconnu!

 

Euh… rien à voir, vous êtes content de votre Senseo? Je n'ai pas du choisir les bons Pads: mon café me semble fade et brulé!!! Pppfff c'est vrai que mon ancienne cafetière, c'était le top du top mais quand même, j'exige un minimum de qualité. Normal, non?

23:00 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

13/03/2008

Météorologie scientifique.


c'est certains, quand j'avais 10-12 ans, j'étais moins intéressé par les nouvelles neuves du monde, mais quand même, je ne me rappelle pas avoir entendu sur nos antennes autant de tapage médiatique autour d'élections étrangères avant Sarkozy en France et les primaires américaines de cette année.

Oui on en parlait déjà à l'époque de mes boutons d'acnée, mais souvent uniquement le jour des élections, pas 3 mois avant ni 3 mois après.

Je pense que le premier du genre fut la défaite de Jospin au 1er tour, battu par Le Pen, déjà je trouvais que les médias Belges en ajoutait des couches et des couches mais maintenant avec Sarko: le télégénico-président (non pas de génécologue mais de génique, bande d'affreux, télégénique!) et les présidentielles américaines qui, soit dit en passant, ne sont même pas commencées!!!

A on jamais entendu parlé d'élections au Luxembourg ou en Lituanie? Et bien je préfèrerais en lieu et place d'un résumé de 10 minutes sur le feuilleton du rejeton Sarko à la mairie de Grandgeuleville.

Et vous, qu'en pensez vous?

Que mon blog est devenu trop chiant?

Oui je sais, mais ma vie pour l'instant c'est morte pleine et tranquillité... bien méritée!

 

Je vous rassure, dès que je me prends une gamelle, une baffe ou que je vois une femme nue, vous serrez les premiers au courant.

Tiens, ça me fait pensez que le printemps arrive.

Comment je le sais? Très simple: comme les jupes raccourcisses, j'ai vu furtivement lors d'une pause café la semaine passée ma première petite culotte de l'année et les éminents météorologues le savent: les petites culottes sont un indicateur beaucoup plus fiable de l'arrivée du printemps que les hirondelles, qu'on se le dise dans les chaumières!

23:07 Écrit par *Bugs* dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

02/03/2008

Harry Potter

Fin,…

 

01H30 ce vendredi, les yeux rougis dans mon trop grand lit, je refermais le dernier tome de la saga Harry Potter.

Impossible de faire retomber la fièvre qui m'habitait.

 

3 ans, 3 ans que ce petit monde sorti de l'imaginaire d'une écrivaine de génie, m'habitait. Au gré des tomes, des pages envoûtantes d'une histoire pour ado, simple, voire simplissime mais c'est la légèreté de la plume qui fait la réussite d'un livre.

 

3 ans d'attente pour enfin savoir, dés le premier opus je me suis laissé emporter dans ce monde extraordinaire, monde magique qui me rendait mon enfance le temps de quelques pages. J'étais conquis mais comme un bon vin, il faut du temps, il faut le laisser mûrir pour en récolter toute sa saveur. Ne jamais lire deux tomes de suite.

 

Il m'a donc fallu 3 ans pour terminer cette saga et me voilà, au milieu de la nuit, un sentiment de vide , un manque déjà, car c'est bien fini, jamais plus je ne frémirai pour Harry et ses amis. Jamais plus je ne me sentirai complètement partie prenante dans ce monde imaginaire, même en le relisant.

Je n'aime pas terminer un livre, souvent je me refuse de commencer un autre livre pendant quelques heures, pour repenser, ressasser l'histoire, un peu comme un travail de deuil.

 

Mais dans le cas d'Harry Potter, cela fait 3 jours que j'y repense. Quand on vit un livre comme moi, que ça se termine bien ou pas, la fin est traumatisante et dans ce cas bien précis, j'ai l'impression de perdre tout un univers, l'impression que rien d'autre n'a d'importance.

 

Ce sentiment me rappel la perte de mon personnage fétiche de jeu de rôle: il m'a fallut 2 ans pour recommencer avec un autre personnage. Ça me rappel aussi un livre de Marc Levy qui est à l'origine de ce blog (voir mon tout premier post).

 

Relire une histoire ne sert à rien, la magie ne fonctionne réellement qu'une fois. Harry Potter, c'est fini pour moi, alors adieu Harry merci pour ces bons moments. Je sens cette oppression qui court dans mon ventre petit à petit me quitter.

22:10 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/02/2008

Parce que 3% d'émissions de gaz à effet de serre est 3% de trop.

 

Mettons les choses au clair et arrêtons de faire l'autruche: l'avion, s'il est incontestablement pratique et incontournable lors que l'on évoque des déplacements de plus de 1000 km, est un fléau pour l'environnement.

 

3% des émissions de gaz à effet de serre, me dit on, c'est négligeable… ben voyons!

 

Qu’il s’agisse de tourisme, de voyages d’affaires ou de transport de marchandises (fret), le transport aérien connaît une croissance soutenue. Au niveau mondial, le transport des passagers s’accroît ainsi de 5 % par an et le fret de 7%, en Inde et en Chine, on estime que le transport aérien doublera chaque année jusqu'en 2030.

 

C’est le transport aérien qui génère la plus grande quantité d’émissions de CO2 par passager/km (et par tonne/km dans le cas du fret). En moyenne, un passager d’avion émet deux fois plus de CO2 qu’en voiture, 6 fois plus qu’en train, en métro ou en bus. Pour les marchandises, on évalue qu’il produit 6,5 fois plus de CO2 qu’un camion et 80 fois plus qu’un train ou un bateau. Tout ceci, sans parler du bruit et autres nuisances dont sont victimes les riverains des aéroports …

Lors d’un aller-retour Paris-New York, un avion émet environ 1,25 tonne de CO2 par passager (cela dépend de plusieurs facteurs comme le type de l’avion, le taux de remplissage, la présence de classe affaires…). En dehors du CO2, un avion émet des oxydes d’azote (Nox), des particules, de la vapeur d’eau et provoque des traînées de condensation qui participent à la formation des Cirrus (nuages de haute altitude). Ces autres émissions s’ajoutent donc au pouvoir de réchauffement (l’effet radiatif) des seules émissions de CO2. Les traînées de condensation des avions participent à l’effet de serre et à la formation de Cirrus.

D'après le GIEC, il faudrait multiplier les émissions de CO2 de l’avion par 2,7 pour tenir compte de l’effet radiatif des autres émissions. Autrement dit, l’effet du vol Paris-New York est le même que si l’on émettait l’équivalent de 3,4 tonnes de CO2 au sol ! Faire un aller-retour Paris-New York a donc pratiquement autant d’effet sur le climat que de rouler toute une année avec une voiture moyenne ou de chauffer une maison pendant un an.

Les vols court et moyen-courrier émettent proportionnellement plus de gaz à effet de serre car le décollage et l’atterrissage provoquent une surconsommation de carburant. Un calcul sur www.compenco2.be donne les résultats suivants pour un aller-retour Paris-Londres (690 km) : 190 kg CO2 par personne en avion, 140 kg en voiture (2 personnes à bord) et à peine 50 kg en TGV et 40 kg en autobus. Les émissions de la voitures sont élevées du fait qu’il est tenu compte des l’amortissement de la fabrication du véhicule et des infrastructures routières.

Quelles solutions politiques ?

Le rendement énergétique des avions s’est amélioré d’environ 70% au cours de ces 40 dernières années. Malgré cela les émissions de GES des avions continuent à augmenter du fait de l’accroissement du trafic et du tourisme en particulier. Les solutions avancées aujourd’hui sont :

  • une taxation du kérosène : celle-ci serait la plus efficace sur la demande mais est très mal acceptée par les compagnies aériennes;
  • la taxation des émissions : c’est l’application du principe pollueur-payeur ;
  • une meilleure gestion du trafic aérien ;
  • idéalement les vols de nuit devraient être évités car l’effet des traînées de condensation des avions est plus important la nuit !
  • poursuivre les progrès technologiques afin de diminuer les émissions de CO2 et de NOX ;
  • intégrer les transports aériens dans le système communautaire d’échange de droits d’émissions : c’est l’instrument économique qui est privilégié actuellement et qui pourrait entrer en vigueur à l’horizon 2011.

De leur côté, les consommateurs peuvent agir individuellement en repensant l’organisation de leurs achats et de leurs vacances :

  • N’utilisez l’avion que lorsqu’il n’y a pas d’autre alternative. En tout cas, évitez de prendre l’avion pour des distances inférieures à 700 km, pour lesquelles le train est en général le moyen de transport le moins polluant. Prenez l’avion moins souvent, et allongez vos séjours de vacances. Elles n’en auront que plus de valeur récréative, surtout si vous les préparez avec soin. Evitez en tout cas ces formules bradées de mini-trips, qui fleurissent aujourd’hui sur le marché des loisirs et des voyages ;
  • Voyagez léger : un avion peut économiser 34.000 litres de kérosène par an pour chaque kg de moins par siège !
  • Utilisez les moyens de transport en commun pour votre voyage vers l’aéroport ;
  • En achetant des produits alimentaires, intéressez-vous à leur provenance, surtout lorsqu’il s’agit de denrées qui sont aussi produites chez nous. Des haricots du Kenya, des carottes bio d’Israël ou des pommes de Nouvelle-Zélande vous sont proposés à des prix défiant toute concurrence parce que le kérosène n’est pas taxé. Les tarifs d’acheminement de ces denrées ne reflètent donc pas le coût effectif du transport.
  • Pour les voyages d’affaires, et les réunions d’organisations internationales : les nouvelles technologies de la communication telles que le courrier électronique, les forums Internet, les conférences téléphoniques et les vidéo-conférences, permettent d’éviter de trop fréquents déplacements en avion, font gagner du temps et épargnent l’environnement comme les finances de chacun ;

Sources: GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), prix Nobel 2007 et organisation reconnue mondialement.

 

Je vous rassure, ça ne m'empêchera pas (si je pars en vacance) de prendre l'avion cet été mais hors de question d'acheter des raisins qui ont fait 10 000 km! Qu'on se le dise.

20:04 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/02/2008

Ça compte.

 

Kekseksa pour une histoire? Z'avez vu mon compteur? Il y a 2 ou 3 jours j'ai quand même bien vu +/- 50000 visiteurs, non? Alors 66000, Skynet est devenu fou?

 

A moins qu'un de mes lecteurs soit mort d'ennui à la lecture de mon blog, le doigt crispé sur la touche "actualisation", dans ce cas, mes sincères condoléances à la famille! 

 

 

Euh… vous pouvez attendre les 100.000 visites avant de bouger le corps? Merci beaucoup.

14:55 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/02/2008

Raisins voyageurs.

 

Cet aprèm, après le boulot, les étagères vides de ma cuisine implorant pitance, me v'la parti pour le p'tit commerce de proximité du coin: un p'tit Carrefour de à peine 2000m².

 

J'aime bien les raisins sans pépin, c'est pas vraiment très naturel comme concept, mais j'aime bien. J'ai donc sauté sur la promo affichée en format grand écran. Miam miam. Merci Carrefour.

 

Durant l'épreuve de la queue je chipote négligemment dans mes courses et nom d'un raisin sans pépin à la lecture de l'étiquette des dits pépins euh.. raisins, j'apprend que la marchandise vient directement d'Afrique du Sud!!!

 

Afrique du Sud??? Un produit frais venant d'Afrique du Sud? Des raisins traversants la forêt équatoriale et le Sahara à dos de chameau le tout restant frais et présentable, impressionnant!

 

Ils ont du oublier les mentions "by air mail" et "nuis gravement à l'environnement" sur l'emballage.

 

Merci Carrefour, nous pouvez récupérer vos raisins au kérosène à la caisse 12 entre les kinders et le distributeur à clopes!

 

Oui je sais, mon très cher café du matin vient en droite ligne d'Amérique du sud, oui mais on imagine mal cultiver du café sous nos latitudes, même sous serres.

 

Rien à voir mais de circonstance: Bonne Saint Valentin à toutes celles et ceux qui ont la chance d'en vivre une.

20:37 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/02/2008

Bisardises!

 

Vendredi, journée bizarre, d'abord j'ai travaillé plus que sur tout le reste de ma semaine, ben quoi, j'en peux rien si il n'y a pas de boulot pour l'instant et que j'ai du faire la pute chez boss pour avoir un truc à faire!!!

Vous me croirez si vous voulez, ça m'a fait un bien fou de travailler, surtout quand boss est passé en fin de journée pour voir l'avancement du projet  et a été carrément impressionné.

 

Journée d'autant plus bizarre que j'ai refusé d'aller à deux soirées samedi alors que je n'avais rien à foutre de ma soirée du samedi.

 

Journée finalement complètement bizarre quand au super marché du coin tout le monde me regardait comme si j'avais un gros bouton sur le nez ou quelque chose du genre, autre possibilité je deviens psychomachinchose et mon imagination s'emballe .

 

Possible…Mmmmh…

 

….Pourquoi tu me regardes comme ça lecteur?  Si si je le vois bien, tu me caches quelque chose, tu m'en veux, c'est ça?

 

Puisque c'est comme ça, je m'en vais!

14:49 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bizarre |  Facebook |

04/02/2008

Expériences non conventionnées!

 

Expérience scientifique 285: la chair est faible.

 

Note: prévoir une expérience scientifique 286 dont les résultats ne seraient pas courus d'avance!

22:29 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |