23/11/2006

Mince alors, il pleut des tuiles!

 

Quand on s'appelle Bugs et qu'on arrive à éviter de "bugger" pendant trop longtemps, ce sont les tuiles qui vous attaquent par surprise.

C'est comme une loi scientifique de type " rien ne se perd, rien ne se crée: tout se transforme paie."

 

Tel Le Prisonnier, Le Bugs ne peut s'échapper de son destin railleur et plusieurs de ces hyènes attendent encore à l'abri des fourrées. Je les sens déjà.

 

Tuile III m'a sauté à la gorge cet après-midi.

 

Mais je ferai tout, oui tu m'entends Tuile III, tout pour que tu ne me bousilles pas mon week-end.

 

J'm'en va allumer une tuile un cierge à sainte Rita!

18:46 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ioups Je suis comme qui dirais... la Tuile IV!!! Dsl !!

Écrit par : GssYk | 24/11/2006

Les commentaires sont fermés.