03/12/2006

Quand Kafka se retourne dans sa tombe.

 

C'est l'histoire d'un pôvre môssieur en vacance pour durée indéterminée dans un petit village italien typique.

 

Imaginez l'étonnement de ce môssieur lors de son arrestation pour participation à un meurtre en Belgique commis quelques années plutôt!

 

Pire encore, la justice Belge l'a honteusement jugé coupable et à l'insu de son plein gré!!! Non, mais quel toupet quand même!

 

Il est donc normal que notre cher môssieur Castellino demande la réouverture de son procès.

 

Et si ce petit procès coûte quelques malheureux millions d'euros à la communauté, ce n'est que broutille. Ben oui, c'est vrai, dans l'intérêt de l'expression judiciaire, il faut que le pôvre homme puisse s'expliquer, se justifier de vive voix.

 

Espérons, mes amis, que grâce à Dieu, monsieur Castelllino puisse obtenir une belle réduction de peine. Et puis, les faits qui lui sont reprochés ne sont pas si grave: juste un p'tit meutre.

 

On pourrait d'ailleurs estimer que les nombreuses années passées dans la clandestinité d'un pays loin là bas, dans la peur et l'incertitude, soient considérées comme partie de sa peine. Quelle magnifique reconnaissance nous lui ferions  en dédommagement de ce vil premier procès.

 

Du pain béni pour notre appareil judiciaire en manque chronique d'activité, si ce modeste procès pouvait l'occuper un peu, ce serait un plus incontestable.

 

J'en appel donc aux deux derniers condamnés par défauts de cette histoire: messieurs, merci d'attendre quelques années avant à tour de rôle de demander votre nouveau procès.

 

On en redemande.

22:35 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Apparemment, lui il a choisi entre vivre sa vie ou la subir.....
Kiss mon Bugs!

Écrit par : Le P'tit Caillou | 03/12/2006

Et d'ailleurs Si tu tiens à la vie, arrête de parler de ça, sinon tu pourras pas faire Père fouettard :-)

Écrit par : Boudlard | 04/12/2006

je tiens à la vie mais tant que je vivrai, je parlerai!
N'en déplaise à tous ceux qui n'en peuvent plus d'écouter et de lire mes conneries. NA :p

Écrit par : Bugs | 05/12/2006

Les commentaires sont fermés.