11/02/2007

Mélancolie

Après un vendredi soir assez éthylique ce week-end se passe sous le signe de la mélancolie.

 

Ne soit pas triste cher lecteur, ce moment de calme, j'en ai besoin.

Besoin d'être pour un jour ou deux en paix avec moi-même.

Prendre le temps de ranger mon appart et mes neurones.

Siester tranquillement, téléviser, puis re-siester.

 

Le risque c'est que cette douce mélancolie ne se transforme en tristesse et ruine la simplicité de mon week-end.

Pour ça, j'ai différentes armes dont une de mes préférées: un bon p'tit jogging dans la boue au milieu d'un bois, les oiseaux qui chantent et l'absence des BMW.

L'arme absolue pour se bouger et se vider la tête.

Bien dans son corps, bien dans sa tête, c'est plus qu'un cliché.

Malgré mon manque de pratique chronique actuelle, je n'ai ressenti ni mes genoux récalcitrants, ni mes adducteurs douloureux. Suis-je sur le long chemin des relevailles?

Mouai, on verra à l'usage. Il est quand même bien loin le temps où j'avalais les kilomètres.

 

NB: penser à nettoyer la poubelle qui me sert de voiture: on ne voit plus la couleur d'origine.

00:12 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

T'as tout faux Bugs.... la mélancolie vient APRES le chagrin... Médicalement prouvé.... et qui plus est l’état de mélancolie, est bénéfique, psychologiquement prouvé. La mélancolie nous permet de nous « fixer » sur les raisons de la tristesse et du chagrin, et à nouveau, c’est prouvé « médicalement » que l’être humain n’est jamais aussi inventif, ni aussi créatif que dans les façons d’échapper aux chagrin et tristesse. La mélancolie est en elle-même un « traitement », un état que l’être humain est à même de gérer seul, à condition d’avoir les ressources intérieures pour le faire.
C'était la minute psychologique.... et gratos en plus!
Kiss mon Bugs

Écrit par : Le P'tit Caillou | 11/02/2007

mon p'tit caillou, quelle bonne surprise, merci pour cette minute: on est pas tous des psychologues avertis.

Écrit par : Bugs | 11/02/2007

Mélancolie partagée A croire qu'on était au diapason... ou bien c'est la météo ? ;-)

Écrit par : Boudlard | 12/02/2007

Les commentaires sont fermés.