29/07/2008

Suikerrock festival

 

Aller à un festival de rock, payer sa place, puis directement ressortir sans voir le moindre concert pour se saouler dans un obscur café environnant et enfin reprendre sa voiture en état plus que d'ébriété:

C'est crétin, inutile, cher et dangereux, hein? On est bien d'accord.

 

Pour la première fois cette année et pour la première fois avec des nouveaux potes, je m'étais décidé à refaire un festival.

Ce que je n'avais pas prévu, c'est que j'étais le seul à venir    …seul et donc sans bob, mauvais timing. Grave erreur, surtout connaissant les énergumènes qui commandaient des bières au mètre.

 

Chaleur, soleil, ambiance festive, le cocktail était trop explosif pour moi et en ramenant la consommation d'alcool au kilo de masse corporelle des participants à cette beuverie, je n'avais aucune chance de tenir la distance, croyez moi sur parole.

 

Bref, lundi en plus de cette impression d'avoir perdu mon temps et mon argent, j'ai du aussi travailler avec un orchestre dans la tête. Une véritable punition pour quelqu'un qui a raté touts les concerts de la veille. Faut pas se chercher d'excuses: quand on est con, on est con!

 

Et si j'allais à Espereranzah?

22:24 Écrit par *Bugs* | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.